OMSI (Officina Meccanica Stampi Industriali - Atelier mécanique de moules industriels)

Aujourd’hui leader international dans la production et l’installation de sièges en plastique, est né à Bologne en 1961 à l’initiative des trois partenaires.
Dans le premier bâtiment, situé dans la rue Speranza, ont été initialement produits des moules pour jouets en plastique et des modèles de motos, de voitures et d’avions.
Par la suite, la production de l’entreprise, commencée en 1967 avec l’achat de la première machine d’impression à injection manuelle, s’est concentrée sur la production de sièges en plastique, dont l’intérêt pour le marché italien avait été vérifié par l’importation de nombreux modèles en provenance d’Argentine où l’un des 3 partenaires avait acquis une solide expérience.
Le premier moule fabriqué indépendamment par OMSI a été celui pour un siège en polypropylène avec pieds métalliques, appelé D5, ensuite produit et lancé sur le marché avec la marque PRO.INCO (produzione industriale commerciale – production industrielle commerciale), après avoir acheté la première machine de l’impression automatique, nommé le GBF2000.
Dans les années soixante-dix, Omsi a connu une forte expansion commerciale qui a conduit à une augmentation substantielle du nombre d’employés et à une diversification de la production, étendue à la production de moules et d’articles en plastique de toutes sortes – pour son propre compte et pour le compte de tiers – orienté vers divers secteurs: automobile, électronique et articles ménagers. Peu de temps après, la décision de construire un nouveau bâtiment moderne dans la zone industrielle de Zola Predosa, près de Bologne, a suivi, où toute l’entreprise a été définitivement transférée en août 1972.
Depuis ce temps, Omsi a constamment cherché l’amélioration continue de sa technologie de transformation, investissant des ressources dans l’achat de nouvelles machines de moulage jusqu’à 1500 tonnes, développant également le secteur des sièges pour la communauté. En 1980, une ligne d’articles en plastique pour le mobilier de jardin a été créée, des produits haut de gamme et très innovants. Jusqu’à ce moment-là, en fait, les articles de jardin étaient principalement en bois et, devant rester longtemps à l’extérieur, nécessitaient interventions de maintenance continus.
Dans les années 90, à l’approche des Championnats du Monde de Football organisés en Italie, Omsi crée la première siège pour les installations sportives, le modèle M90, ​​ensuite installé au stade Renato Dall’Ara de Bologne, au Tardini de Parme et à Sant Elia de Cagliari. Depuis, Omsi a commencé à concentrer ses investissements dans la production industrielle de sièges pour le monde du sport, qui est ainsi devenu le core business de l’entreprise.
En 2002, avec l’acquisition par la société Ivars Spa, OMSI rejoint le groupe TWINS NETWORK, une marque internationale établie qui regroupe de nombreuses sociétés spécialisées dans la recherche, la conception et la production de composants de sièges. Au travers de filiales ou sociétés investies, le groupe est présent sur tous les continents, offrant la qualité du Made in Italy partout dans le monde et une présence généralisée sur le territoire, garantie de flexibilité dans les délais de production et de livraison.

Après avoir étendu la production aux sièges en plastique pour les écoles, les collectivités et les établissements publics, l’OMSI est rapidement devenue une référence internationale établie, également grâce à l’utilisation de technologies de pointe, une large disponibilité de moules pour différents types de produits et sélection dans le choix des matières plastiques les plus appropriées.

OMSI offre à ses clients un service complet et personnalisé allant de la conception à la production de tous les composants, jusqu’à l’installation des sièges et l’assistance après-vente, fournissant un produit d’excellence, sûr, résistant et éco-durable.Depuis 2004, le chiffre d’affaires d’Omsi n’a cessé de croître, doublant même ces deux dernières années et 80% est réalisé sur les marchés étrangers.

En regardant en arrière aujourd’hui, nous n’avons aucun doute sur ce qui nous attend. Parce que nous avons commencé il y a longtemps notre voyage en pensant à demain.